Fait du 46 ou casse toi

Petit coup de gueule à l’intention des créateurs de patrons indépendants en francophonie: Et sinon, c’est quand que vous pensez offrir quelque chose au-dela du 46?

A vu de nez, je vais du 50/52 en taille “couture”. Je dis à vu de nez, parce que franchement, je n’ai pas croisé beaucoup de marques françaises qui montent aussi haut dans les tailles, et donc il s’agit d’une pure spéculation de ma part. Mes rares achats prêts à porter ce sont faits selon le système américain et m’ont placé entre XL et XXL. Même avec mon 1m70 pour 100kg, autant vous dire que je ne suis pas un brindille.

Et je ne me sens pas très bienvenue dans le monde de la couture francophone, ou clairement les créateurs indés ont mieux à faire que de s’occuper des grosses.

A chaque fois que je tombe sur une nouvelle marque de patron, c’est la même déception. Tout s’arrête au 46, parfois au 44. Si un modèle me plait, je dois immédiatement me demander si le coup de coeur est assez fort pour aller me prendre la tête à tout agrandir.

Le problème est un peu moins marqué avec les magazines (qui ne sont généralement pas français, d’ailleurs). Tout de même les modèles normaux de Burda s’arrêtent souvent au 44, et franchement les modèles grande tailles sont généralement peu affriolants. J’ai pu voir de jolies choses dans La Maison Victor qui a même fait un hors série reprenant d’ancien modèles en grandes tailles, et les magazines adultes de Ottobre ont de jolies choses avec un large éventail de tailles.

Alors quoi, je suis supposée me contenter de deux magazines et demi? (trois en comptant les publications irrégulières de Simplicity?) Je ne peux pas craquer aussi sur ces supers jolis modèles de patrons indés que tout le reste de la blogo est en train de réaliser? Du haut de mon 52, suis-je condamnée, ici aussi, aux rectangles moches et sans formes qu’on veut bien réserver aux grandes tailles, juste comme dans les magasins de vêtements? Un thème qui revient souvent sur les blogs coutures, c’est cette liberté de contrôler son style lorsqu’on commence à réaliser ses propres vêtements, la possibilité de s’affranchir du chaotique système de tailles de la grande distribution…

Oui.

A condition de ne pas faire plus d’un 46.

Je pourrais perdre du poids, pour arriver à ce 104-86-102 ou équivalent. Je ne veux pas. Les régimes c’est un piège pour la santé, et toutes les études montrent que le poids perdu fini par être repris. De plus je cumule plusieurs problèmes de santé qui compliquent les choses. Depuis presque un an, manger des légumes me rend malade, parfois assez violemment, et certains médicaments que je prends pour un autre problème m’ont fait prendre beaucoup de poids. Je ne pense pas refaire un jour du 46. Et généralement, je m’en fous un peu. Je suis bien dans ma peau… jusqu’à ce qu’on me rappelle que je ne devrais pas l’être. Et c’est un peu l’impression que ça me fait de voir cette taille maximum de 46 sur les patrons.

Oui, j’arrive à agrandir les patrons qui me plaisent, avec plus ou moins de succès. Parce que j’ai commencé par des patrons qui laissaient le droit à l’erreur (jupe élastiquée, jersey), parce que j’ai la chance d’être très à l’aise en anglais et donc que j’ai pu trouver des ressources sur des sites américains, parce que je suis têtue et que j’ai aussi, surtout, eu besoin de me faire des vêtements à un moment ou je ne trouvais littéralement rien qui m’aille en magasin après ma prise de poids, quand je ne rentrai plus dans rien chez moi.

Mais je pense aux filles qui n’ont pas autant de chance. Celles qui auront voulu commencer avec un modèle non élastique, celle dont les compétences linguistiques ne sont pas assez développées, celles qui auront vu ce fameux 46 final et se seront détournées, pensant que la couture n’était juste pas pour elles. Et ça me fâche. Beaucoup.

(je sais que les patrons grandes tailles demandent un gros travail supplémentaire pour le patronage)(je sais que les créateurs ont peur de faire ces efforts et dépenses pour rien, que le public ne soit pas au rendez vous)(je vois aussi qu’ils n’ont pas l’air de poser la questions à leur cliente, que les quelques questionnaires que j’ai vu passer portaient souvent sur la question des pdf, mais pas sur l’éventail de tailles)

Bref, c’était mon coup de gueule du jour. Je suis fatiguée en ce moment, de nouveau malade parce que mon dernier traitement n’a pas marché, un grand rangement de mon appartement m’attends… et pour le challenge garde robe, je vais devoir adapter le Safran de Deer and Doe à mes mensurations, ce qui promet de ne pas être terriblement fun, mais c’est ça ou retourner vers le prêt à porter… et ça, ce n’est pas vraiment une option maintenant.

Advertisements

36 thoughts on “Fait du 46 ou casse toi

  1. C’est vrai qu’il y a peu de choix pour les grandes tailles, moi je trouve souvent les modèles Burda plus assez canon, mais c’est une question de goût ! Dans celui de février 2017 il y a des trucs sympas !
    Sinon connais tu urban fairy ? C’est une toute jeune marque de patron (3 pour le moment) ET ca tenait beaucoup à cœur à Elsa la créatrice de proposer des patrons au delà du 46. Pour l’instant seul Lorelei est proposé jusqu’au 52 mais ce sera apparemment le cas de tous les suivants. N’hésite pas à aller sur son site ! C’est http://www.urbanfairy.fr

    Like

    • J’avoue que j’ai beaucoup aimé les modèles lingerie grande taille de Burda en janvier ! Mais hormis ça, j’ai eu peu de coups de coeur chez eux.
      Et je ne connaissais pas cette marque, je vais regarder, merci!

      Liked by 1 person

  2. Je plussoie totalement; je me retrouve totalement dans tes ressentis. J’ai récemment acheté le patron Enzo, un pantalon de Chez Machine (http://www.chezmachine.bigcartel.com/), et dont certains modèles vont jusqu’au 56; mais je n’ai pas encore testé. J’ai besoin de belles fringues assez chics pour mon boulot et ça devient un casse-tête pour m’habiller…

    Like

    • je ne connaissais pas cette marque, je vais regarder ça de plus près! (même si aie, 19€ le patron ça fait un peu mal… cela dit s’ils sont bien, ça en vaut la peine… tu pourras me tenir au courrant quand/si tu couds ce pantalon?)
      et pareil, j’ai besoin d’avoir des fringues correctes, surtout que je vais avoir des changements au boulot…

      Like

  3. Merci pour cet article ! Je suis fan des patrons Deer and doe et de certains de Wear Lemonade mais je rencontre systématiquement le même problème ! C’est pénible et très décourageant. Je fais 1m80 pour 95kg et je fais normalement un 46 sauf pour les patrons qui utilisent encore les tailles françaises (qui ne sont quasiment plus utilisées nullepart) et pour qui je devrais faire un 50. Je dois retoucher le patron. Avec plus ou moins de succès. En plus, du fait de ma grande taille, je dois déjà ajuster la longueur. Du coup, je passe déjà une demie- journée à modifier le patron avant de pouvoir coudre. Ce qui m’agace le plus, c’est que souvent, la créatrice de deer and doe prend des photos de ces modèles sur des jeunes femmes avec des rondeurs ! Publicité mensongère ^^

    Like

    • pareil, presque toute décision de commencer à coudre signifie d’abord une longue période de préparation… et comme je n’ai pas toujours beaucoup d’énergie de disponible les soirs et weekend, c’est très frustrant d’en dépenser autant sur cette phase là…
      Je pense que pour deer and doe, il y a une question de proportions qui joue. Si les modèles sont courtes sur pattes, elle peuvent plus facilement avoir des courbes tout en rentrant quand même dans les tailles proposées par la marque… mais oui, c’est frustrant XD

      Liked by 1 person

  4. Ce “grand” article m’a bien parlé car je me dis exactement la même chose et j’ai aussi écrit un article sur la couture et les grandes tailles (au delà du 46).
    A croire que après le 46 il n’y a rien de bien ou de beau à créer et qu’on devait se promener nue car rien à se coudre… sauf les sacs à patate informe…
    C’est pour cette raison que mon dressing fait main est aussi maigre contrairement à moi 😉
    Coté patron j’utilise ceux d’Ivanne Soufflet qui vont jusqu’au 54 avec un livret d’explications très très complet, le livre de Marie Poisson “coudre le stretch” qui va jusqu’au 52 avec aussi beaucoup d’explications et bien sur la maison Victor

    Like

  5. Difficile de trouver lorsqu’on n’est pas dans les standards ! Je viens de voir chez Sakiko Jones (n’a peur de rien) que le mag Fashion style est gradé du 36 au … 56 ! tu pourrais peut-être y trouver ton bonheur.

    Like

    • oui, j’ai vu ça aussi, et je me suis jeté dessus! je n’arrive pas à trouver comment m’y abonner malheureusement… enfin, il faudrait déjà que j’en teste un modèle de toute façon, voir ce que ça donne!

      Like

  6. Pingback: L’hebdo de Clo #2 – CLO'S

  7. Merci à toi pour ce coup de gueule! Idem…. avec mon 48//50 et mon âge (56 ans), je suis souvent obligée de me diriger vers les créateurs américains, anglais, bref, étrangers!
    Heureusement, en journaux, il y a la Maison Victor, Fait Main qui propose des modèles grandes tailles, Burda, j’ai abandonné… et Ottobre et Mymage. Quant aux indépendants, je viens d’acheter des patrons de Chez Machine (qui conseille bien en fonction de tes formes) : affaire à suivre…. J’ai arrêté avec RDC, Dear & Doe, Vanessa Pouzet etc….ras le bol de devoir tout agrandir pour un résultat pas toujours terrible, j’ai envie d’essayer Urban Fairy, Yvanne Soufflet et Colette. Et au niveau des blogs, celui de Séverine est intéressant, bref je recherche des blogs de filles qui ne sont pas des brindilles, et souvent je “tombe” sur des blogs étrangers, ce qui m’a permis de découvrir plein d’autres marques de patrons !
    Bref, bon courage, ne lâche pas l’affaire et tiens nous au courant de tes futurs essais!
    Béné

    Like

    • Je suis plusieurs blog anglophones pour découvrir des patrons aussi, et aussi le curvy sewing collective qui propose des articles interessants. Heureusement que certains créateurs français commencent a agrandir leur gamme… j’ai tres envie de tenter certaines marques qu’on m’a recommandés suite a cet article!

      Like

  8. Bonjour, je suis créatrice de patrons de couture et grâce à Clo’s, je decouvre votre article. Mes propres patrons femme (j’en ai très peu…) s’arrêtent au 46, et ce choix est davantage motivé par la facilité qu’autre chose. J’avoue que je n’avais jamais vraiment réfléchi à l’impact que cela pouvait avoir sur des couturières grande taille, mais aujourd’hui votre article m’interpelle. Je comprends totalement votre coup de gueule! Même si je préfère ne rien promettre pour le moment, je vais sérieusement réfléchir à l’extension de mon travail aux grandes tailles… Bonne continuation à vous, Karine

    Like

  9. Je plussois !
    J’ai fait un 52/54. Pas possible de s’habiller dans le commerce, sauf à se tourner vers internet et des sites anglo-saxons qui vendent en France (Asos, entre autre). J’ai appris à coudre autrefois, j’ai donc commencé à coudre jupe, robe, chemisiers, vestes et manteaux…. avec des patrons anglo-saxons (colette, sewaholic, style arc, blugingerdoll…). dans ce monde là on est “normale” même en 52 !
    Après un passage chez weight watcher je rentre dans un 42-44 depuis près de 2 ans. Mais je couds toujours : savoir coudre m’a rendu très exigeante sur les finitions et les prix des vêtements… et j’utilise toujours des patrons anglo-saxons et les magazines (burda, fashion-style, simplicity essentiellement,mais il y a aussi ottobre et maison victor) . Je le fais par habitude, parce que j’ai les patrons, parce dans ma tête je suis toujours aussi grosse, et aussi parce que je n’ai pas vraiment envie de laisser mon argent à des boites qui méprisent la moitié (parait-il ? du coup on se sent moins seule…) de la population féminine française. Et quand on lit sur un fil thread and needles des “créateurs” indé français qui ont le toupet de dire “c’est pas de ma faute, je fais pas les grandes tailles à cause des impôts !” je me dis qu’on me prend vraiment pour une conne !
    La barrière de la taille 46 est plus dans la société française que dans les seuls dessinateurs de patrons. Les enseignes de prêt-à-porter pourraient elles aussi se remettre en questions. Quand on regarde Cyrillus qui avait du 48 dans ses collections à la fin des années 90, qui l’a supprimé en s’arrêtant au 46 mais seulement sur commande, dans les magasins on ne trouvait que du 44 maxi au début des années 2000. Depuis je ne suis pas allée vérifier…On pourrait aussi parler des médias, domaine où on nous bassine avec la représentation des “minorités visibles”, mais où sont les “gros” ?
    Cachez-moi ce surpoids que je ne saurais voir !

    Like

    • Accuser les impôts, sérieux? La bonne blague…
      Et oui, le problème sur les tailles c’est dans toute la mode française…heureusement qu’il y a internet, mais même la le choix n’est pas top. Cest frustrant… on ne peut qu’espérer que si assez de coups de gueule sont poussés quelque chose changera.

      Like

  10. Cet article me parle beaucoup, ayant déjà pas mal de modif à faire sur les patrons que je couds, je me suis un peu résignée à agrandir systématiquement de plusieurs tailles. Ça demande un travail de préparation en plus et c’est vrai qu’il serait bien que les marques indé française s’y mettent un peu plus, ça ferait un petit peu moins de bricolage à faire sur les patrons que je couds.

    Merci pour ce coup de gueule, je me suis tournée vers la couture parce que c’est la chienlit de s’habiller dans le prêt-à-porter, mais au final on y retrouve un peu les même problèmes.

    Like

    • Oui, j’ai un peu la même impression… c’était bien la peine de se tourner vers la couture pour être traité de la même manière…
      Du coup, je commence à me dire que je vais essayer de faire un test systématique de toutes les (trop rares) marques françaises qui proposent des patrons au-delà du 46…

      Like

  11. tu connais Ivanne S. ? Elle propose des patrons jusqu’au 52 . Il n’y a pas encore beaucoup d’offres, mais la gamme va s’agrandir!!!!

    Like

  12. Bravo pour ton coup de gueule je ne suis pas concernée personnellement car je fais du 42-44 mais je ne trouve pas ça normal qu’on ne trouve pas plus de patrons grande taille. Ni de modèle de prêt à porter grande taille (les magasins qui propose des tailles au delà du 46 font souvent de modèles memerisant). Bref en France on a du mal à faire du grande taille sympa. Pareil pour la lingerie

    Like

  13. Pingback: Projet grande taille | ibijau

  14. Bonjour,
    la 1001 perles est un petit bijou. Mais du coup, je suis surprise : tu ne mets le Trop top dans ta liste ? Je viens de vérifier mon patron, il est gradé jusqu’au 54. Ivanne avait, par ailleurs, fait toute une série “formes généreuses” sur son blog avec des déclinaisons du Trop top en gilet, en robe, etc. Et si tu as déjà le patron de la 1001 perles, alors tu sais que ses explications, adaptations, précisions, sont juste fantastiques.
    C’est en tout cas un bien joli projet que tu as là. Bravo !

    Like

  15. Bonsoir
    J’ai découvert ton blog récemment suite à ce coupe de gueule relayé par clothilde!
    Je suis dans la même situation que toi avec mon(104-90-122) certains patrons relèvent du défi à coudre, raison pour laquelle je n’achète plus de patron de bas s’arrêtant au 46. Je me limite aux hauts et robes!
    J’avais acheté le safran dès sa sortie et il est toujours au stade de l’agrandissement sur papier, si bien que bien d’autres projets ont vu le jour depuis;il attendra que j’ai les idées assez claires pour l’attaquer! (un combat?!)
    Je vient de découvrir une revue qui s’appelle belle mode à coudre qui propose des patrons dans des tailles qui conviennent à mon (….), mais je n’ai pas testé encore!
    Bonne couture et à bientôt

    Like

    • Je crois que j’ai un numéro de cette revue oui! Mais pareil, pas encore testé… je pense que quand j’aurai fini mon tour des patrons indé en 46+, je me relancerai le même challenge, mais avec les magazines… au final, c’est un moyen sympa de tester de nouvelles choses

      Like

  16. Pingback: Au soleil – Arsène, Chez Machine | ibijau

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s