Who’s your daddy – Gabriel et Arsène, Chez Machine

Voici donc la suite de mon test pour Chez Machine ! Le test se faisait en deux partie, et pour commencer nous avions le choix entre la chemise Albane et la veste Gabriel. Des patrons de chemises j’en ai pas mal, mais en veste je n’avais que Lupin qui est taille haute, donc un modèle de longueur plus classique ça m’a tout de suite tenté !

Gabriel est une veste doublée avec des découpes princesse et une petite allure de motard assez sympa. Comme toute la collection il est dispo en 34-56, et moi je l’ai cousu en 50.

D’un point de vue purement technique, je n’ai pas eu de problèmes de construction, et les instructions m’ont semblé claires dans l’ensemble (les croquis ont aussi bien aidé !). J’ai bien aimé coudre ce modèle et j’ai pris mon temps avec pour bien faire les choses, sauf que j’ai failli tout balancer a la poubelle à un moment.

Parce qu’en essayant le blouson après le montage des manches pour voir si tout allait bien… J’ai découvert que ça n’allait pas. Impossible de bouger les bras librement, et ça pour moi cest juste niet. Et comme j’avais tout coupé dans des chutes de tissu, je n’avais plus assez pour recouper des manches. A partir de la c’est devenu difficile de me forcer à finir, et d’ailleurs j’ai abandonné la doublure (ce que je regrette maintenant, il est très probable que je la rajoute à l’avenir). J’ai quand même fini le corps du blouson sans rien changer, pour jouer à fond le jeu du test, puis une fois ma copie rendue sur cette version “authentique” je me suis demandé comment sauver ma semaine de travail.

Au final, ma solution a été de rajouter de la matière sur le bas de l’emmanchure et d’en retirer sur le haut de la manche. Et du coup je suis libre de mes mouvements, un bonheur. Je compte modifier mon patron pour tenir compte de ces modifications la prochaine fois. Car il y aura prochaine fois, j’ai un coupon de lin noir qui devrait donner quelque chose de sympa.

A noter: j’ai parlé de ça sur le groupe IG du test, aucune autre testeuse n’a, à ma connaissance, eu le même problème que moi. Peut-être que j’ai mal coupé, peut-être que j’ai mal cousu, peut-être que ma morphologie imposait ce changement, peut-être que j’exige plus de mobilité que la moyenne… Je tenais à signaler mon problème, mais je tiens aussi à dire que je semble la seule personne à l’avoir eu.

En tout cas, je ne regrette pas ce projet. J’ai pas mal appris, et alors même que j’ai voulu tout laisser tomber, en fait j’ai eu un gros boost de confiance parce que j’ai réussi à rattraper ça. Et au final j’ai un blouson sympa que j’aime tout particulièrement sur mes robes. Comme je l’ai dit, je regrette maintenant de ne pas avoir réalisé la doublure car du coup l’intérieur n’est pas très net, et c’est le seul défaut de mon blouson.

Par contre, tester un patron, c’est du boulot !  Faire un test signifie suivre au plus près les instructions données et ça, je n’y arrive pas trop. Je couds comme je cuisine: j’ai besoin d’une recette de base, mais j’enlève ce qui ne me plait pas, je rajoute des trucs en route… Bref il a fallut que je me maîtrise pas mal et que je me force à plus de sérieux que d’ordinaire. De plus il y a des délais a respecter… D’ailleurs chez machine a posté un article aux sujet des tests, à lire.

Patron: Gabriel, Chez Machine, taille 50

Modifications: changements au niveau des manches pour plus de mobilité. Le col est aussi un peu différent, j’ai merdé en le montant, mea culpa

A refaire: assurément, parce que je manque de vestes, et qu’il m’en faut une de couleur plus neutre que celle-ci

Pour info, j’ai aussi testé la robe Romane, mais pour l’instant je n’ai rien à montrer. C’est un très joli patron, mais dès l’essayage j’ai compris que pour moi un bustier c’est impossible, je me sens trop exposé. Je pense garder la jupe de ma toile car elle me plait, et je referai un jour une autre version… Avec épaules. Cela dit c’est un joli modèle, que je vous invite à aller voir sur leur site!

Au soleil – Arsène, Chez Machine

Suite à mon petit coup de gueule sur les éventails de taille chez les indés, j’ai été contactée par Chez Machine pour tester des patrons de leur nouvelle collection. Et donc… voilà la première partie de ce test. J’ai reçu ce patron et un autre pour le test, mais je donne mon avis sincère 😉

Pour rappel, un de mes principaux problèmes avec Chez Machine était le fait que certains patrons ne soient pas disponibles dans les plus grandes tailles. Je n’ai pas dû être la seule personne que ça génait, car les choses ont changé pour cette nouvelle collection, et désormais tous les modèles devraient être disponible dans toute les tailles. Et pour se faire une idée de leurs modèles, Chez Machine propose des patrons gratuits, dont le tout nouveau Arsène que vous avez peut être vu passer sur Instagram… et dont je vais maintenant parler.

Arsène est un t-shirt à la coupe loose, prévu pour un jersey assez fluide si l’ont veut avoir un joli tombé. C’est un modèle conçu pour être simple à coudre (il l’est) et qui peut facilement être modifié (certaines des testeuses ont déjà eu le temps de faire des modifications, et même de le coudre en chaine et trame). Il est aussi assez peu gourmand en tissu: la taille 50, que j’ai réalisé, ne demande que 1m50 de tissu. On monte à 1m80 pour les tailles au dessus, et on tombe à juste 1m en dessous de la taille 50… pas mal pour utiliser des chutes je pense!

Ce n’est pas un vêtement que j’aurai acheté je pense, et sans le test je n’aurai peut être même pas téléchargé ce modèle, car j’ai un patron de t-shirt qui marche bien pour moi de chez Cashmerette… mais au final, je ne regrette absolument pas d’avoir cousu Arsène! Il a été déjà beaucoup porté au travail et à la maison, car il peut accompagner aussi bien mes jupes qu’un jean, et si la coupe loose n’est pas quelque chose qui m’aurait forcément attiré à la base, j’aime tout de même son grand confort.

Mais parlons patron. Arsène est donc un modèle à télécharger qui va du 34 au 56, donc plutôt joli comme éventail de taille. Il est au format pdf, à imprimer… et pour moi il y a eu une mauvaise surprise, mais c’était de ma faute pour ne pas avoir bien lu les instructions. Chez Machine a prit le parti de proposer des patrons où l’assemblage ne nécessite aucune découpe. On scotche directement les pages les unes a côté des autres. Sauf que la majorité des imprimantes personnelles ont des marges où l’impression ne se fait pas. Donc il peut y avoir une perte d’information. Après, Chez Machine semble bien gérer ça, et s’arranger pour que rien de trop important ne tombe dans ces zones dangereuses. Tout de même, je crois que je préfère les pdf à découpage pour l’instant, et même s’ils prennent plus de temps à assembler, je pense qu’au final ils permettent plus d’exactitude.

Au niveau de la réalisation pour Arsène, je n’ai pas eu de problème. J’ai juste été étonnée que la toute première étape soit celle de l’ourlet du bas (je pense que c’est parce qu’en raison de l’arrondi, ça serait plus difficile à gérer à la fin du montage). Au final, en proie à une flemme terrible, je n’ai pas fait d’ourlet parce que ça n’était pas la partie du test qui m’intéressait le plus. Bouh ! Je sais que j’aurai dû être plus rigoureuse, et j’ai tenté de l’être sur l’autre test. Tester un patron c’est intéressant, mais je pense que c’est aussi une certaine responsabilité, puisque le but est d’aider le créateur à pouvoir sortir le meilleur patron possible…

Bref, pas grand chose à dire sur ce patron. Il s’est cousu rapidement et sans problème (je commence à mieux maîtriser ma machine sur du jersey je crois). L’encolure, et surtout la profondeur de décolleté sont trop grandes à mon goût, mais je pense que c’est une question de goût justement et non un problème avec le patron. Je ne suis pas fan des décolletés trop plongeant, ma poitrine n’est pas quelque chose que j’aime trop mettre en valeur. Comme en plus le tissu utilisé est assez glissant (polyester/viscose, de mémoire), jusqu’ici j’ai tendance à porter un peu en arrière mon Arsène et du coup, ça donne un “high-low” sur le bas du t-shirt… et j’aime bien ça, mais il faut que je fasse attention car sur une taille basse, je risque vite de montrer mon bidon. Je pense que le prochain sera rallongé au moins sur l’avant, et que je modifierai le décolleté pour mieux correspondre à mes préférences.

Récapitulatif:

Patron: T-shirt Arsène, T50

Modification: /

A refaire: très certainement, avec juste quelques modifications pour mieux correspondre à mes préférences