Aout – la magie des baies; goji, d&d

Après un mois de juillet médiocre, je me suis retrouvé debut août à rêver d’été, moi qui fonds dès qu’on dépasse les 25°. Alors pour contrer le mauvais sort, quoi de mieux qu’un short ?

Je n’ai pas tellement flashé sur goji à sa sortie. La jupe ne m’emballait pas, et je ne mets pas vraiment de shorts parce que la mode dans ce domaine est beaucoup, beaucoup plus courte que ce qui m’attire. De plus sur les photos je voyais l’entrejambe assez bas, et mes pouvoirs magiques m’ont annoncé que c’était les brûlures dues au frottements qui m’attendaient avec ça. Puis est venu une période de déprime, et quand je déprime j’achète ce dont je n’ai pas besoin, comme… un patron de Goji tiens. Entre temps aussi, ma salopette safran. Et oui, les deux sont liés.

Cette salopette m’a décomplexée un grand coup sur les modifications de patrons. Du coup, pour pouvoir réellement mettre mon goji, j’ai joyeusement remonté l’entrejambe de quelques  centimètres, et j’ai fait une toile pour vérifier que tour passait bien. La toile m’a tellement plu que j’ai fait de rapides finitions et maintenant j’ai un bas de pyjama.

Viens le tour du “vrai” short. Coupé dans un coupon de lin noir, il s’est laissé coudre rapidement et sans problèmes. Sauf la ceinture, mais c’est ma faute. Je ne voulais pas de l’effet paperbag en haut, et plutot que d’imprimer la ceinture du modèle jupe, j’ai voulu modifier celle que j’avais déjà. Résultat une ceinture trop étroite pour le cordon. J’ai dû la découdre et recoudre avec une marge réduite. Le cordon passe, mais pas de place pour un élastique. Pas grave, jaime assez comme ça aussi !

A noter, les poches me laisse un peu perplexe, je les trouve trop ouvertes et j’ai un peu peur que mon téléphone n’en tombe. Je pense  faire une surpiqûre sur les côtés pour en réduire l’ouverture.

Au final, j’aime beaucoup ce short. Je l’ai porté deux jours de suite aux premiers rayons du soleil. Il est confortable, joli, et pas trop court. Juste ce qu’il me fallait. Et comme il est noir, cet hiver/automne, je pourrai le porter avec des collants colorés ! Bref, plus capsule tu meurs.

Patron: Goji- Deer and Doe, taille 52

Modifications : entrejambe remonté de quelques centimètres, ceinture modifiée

A refaire : oui ! Soit dans un autre tissu neutre, soit avec un imprimé fun, on verra !

Advertisements

3 thoughts on “Aout – la magie des baies; goji, d&d

  1. Bravo ton short est super ❣️
    J’avoue que je n’aurais pas parié un kopeck sur ce patron (je l’ai trouvé laid à sa sortie ❣️), mais ta version me convainc tout à fait ❣️En noir, il est stylé ❣️

    Like

  2. Il y a tellement de shorts/pantalons légers/fluides dont l’entrejambe est trop basse, non seulement ça n’est pas confortable mais en plus ça remonte quand je marche (j’ai ce problème avec les jupes-culottes Méina et Tania). Les patrons doivent être fait par et pour des personnes avec un tigh gap (où ne sont pas prévu pour marcher).

    En tout cas c’est une belle réalisation !

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s